Les Arcades

  • Situé au cœur d’un quartier d’affaires et d’habitations, le centre commercial Les Arcades souffre de l’absence d’un contexte qualitatif. Le décor architectural, les liaisons verticales perturbent l’orientation, l’usager dans une promenade agréable. Cet ensemble commercial affiche une image banale, monotone et datée suivant une tendance architecturale du début des années 2 000.

    Notre vision… étudier le centre commercial comme un territoire « laboratoire d’idées »…

    L’architecture pour quelque projet que ce soit doit construire le vide, s’inscrire de manière affirmée dans un contexte sous peine de perdre du sens… Les masses ne peuvent être de simples trompes l’œil, de simples décors mais doivent traduire par des formes une culture, une histoire commune à nous tous sans peu ou pas de consensus.

    Les pastiches, les interprétations faussement contemporaines à l’image d’édifices de Noisy-le-Grand ne perdurent que peu dans le temps… Contrairement à un simple décor visuel, l’architecture est une affirmation forte intellectuelle basée sur ce qui nous entoure, sans surtout succomber aux tendances…

    Nous exposons là les bases de notre vision du projet intemporel, minimaliste et sobre en nous appuyant sur les courants de pensée modernes du début du XXème siècle.

    S’affranchir des conceptions routinières, dépasser la fonction chalande pour introduire des codes architecturaux extérieurs au centre commercial fut notre volonté première.

    Nous avons cherché à réinterpréter les usages, à uniformiser les niveaux, pour les différencier subtilement, les lier par des espaces identifiants nommés «Wow». La réorganisation des liaisons verticales, le travail sur les vitrines, sur les matériaux suivant des thématiques aux accents de la culture Street caractérisent notre proposition pour le futur des Arcades.

  • BIM-E, Becice, Alayrac, J Robert
  • Non lauréat
  • 70 000 m2
  • 10 000 000 €