REC

Commerce

Une rive unificatrice
dans la continuité des façades

Une rive unificatrice
dans la continuité des façades

Une rive unificatrice
dans la continuité des façades

Photo du retrail park de Villefranche

Implanté à l’extrémité d’une zone d’activité, dans un cadre paysager offrant des vues sur la campagne du Lauragais et sur le ruisseau de l’Hers tout proche, le projet se loge légèrement en contrebas de la route départementale menant au centre-bourg. Le volume, tout en longueur, s’implante perpendiculairement à la voie et accroche le regard par un angle attractif. Le volume gris anthracite, sobre et épuré, est coiffé d’un auvent de teinte blanche, traité en un prolongement de toiture qui s’élance en protection du parvis, unifiant le projet comme une ligne continue, qui trace le contour de l’élévation, en s’élançant depuis le sol, pour mieux y retourner.

Photo du retrail park de Villefranche

La ligne est tendue mais connaît une inflexion qui accentue la perspective et apporte un dynamisme rompant la monotonie de la façade. Une bande vitrée aux reflets miroir embrasse toute la longueur du bâtiment, invitant le paysage environnant à participer au projet. L’ensemble, qui abrite 3 cellules commerciales, semble délicatement posé sur un socle accueillant un parvis paysager, qui détache le projet du sol.

La sobriété de la composition, la rationalité des matériaux, le geste architectural sans extravagance et la qualité du traitement des espaces extérieurs concourent ensemble à la définition d’une identité de projet singulière.

Villefranche-de-LauragaisHaute-Garonne

Villefranche-de-LauragaisHaute-Garonne

Ce projet a été livré en 2018 pour UNIMAG FAURE & CIE. Le bâtiment totalise 2 490 m2 de GLA pour un coût de 1 400 000 €. REC architecture mandataire remercie les BET Sète, Becice, Alayrac économiste.