REC

News

Penser et développer une éthique bas carbone

01.04.2022

Conscient des enjeux environnementaux, REC architecture développe une approche responsable sur l’ensemble de ses projets.

En cela, nous sommes accompagnés de bureaux d’études investis, d’industriels acteurs du développement afin de tendre vers la neutralité carbone, nos architectes conçoivent des projets à consonance environnementale.

Aujourd’hui, les chiffrent parlent : 40% des émissions de CO2 dans le monde concernent le secteur de la construction et de la ville.

Les matériaux, les énergies dites propres, solaire, électrique, géothermique, hydrogène vert, énergies issues de la biomasse, les filières de traitement des déchets, des eaux, les pôles de recherches autour de la mobilité verte avec Transpod Hyperloop, REC est présent dans tous ces secteurs qui étaient mal perçus et incongrus pour bon nombre de nos confrères, acteurs du BTP, il y a encore peu de temps.

Les programmes évoluent, les prises de conscience s’affichent maintenant dans le cadre d’un mouvement qui commence à se percevoir.

Nos actions ne se limitent pas à des choix constructifs mais répondent à une vision plus large et sociétale sans clivage. Ainsi, depuis la numérisation 3D de nos projets en BIM jusqu’aux discussions avec les industriels pour les choix de produits bas carbone des sols, des parements, des portes ou des luminaires… notre vision de la ville de demain ne néglige aucun projet ou secteur géographique.

Les établissements scolaires et universitaires E4, Hydropolis UNESCO centre de recherche mondial sur l’eau, Pycofire centre de recherches de l’ONERA, Transpod hyperloop moyen de transport à grande vitesse, les stations d’eau potable ou l’usine de méthanisation des Ginestous à Toulouse… voilà un petit aperçu des programmes que nous développons dans le cadre d’une prise de position éthique de nos conceptions et surtout de nos réalisations.

Dans les années qui viennent, REC continuera d’accompagner nos partenaires et clients pour atteindre tous ensemble une attitude locavore pour les chantiers, issus de filières proches des constructions où le recyclage et l’approche énergétique seront des enjeux premiers sans restriction.