REC Architecture

French architecture studio

equipement

Trier par : Date

Trier par : Selection

  • Photographie depuis la cour intérieure d'Hydropolis avec un bassin végétalisé entouré de grands arbres, en arrière plan le bâtiment blanc sur trois niveaux menuiserie gris anthracite

    Hydropolis – Montpellier – 2023

    • Hydropolis – Montpellier – 2023

    • Université de Montpellier, ARAC AMO

    • 7 200 000 €

    • 3 130m2

    • TPFI Cardin et Gabriel architectes associés Alpha-i&Co

    • Kevin Dolmaire, 

  • Photographie d'ensemble du bâtiment depuis l'espace végétal sombre, bâtiment blanc R+2 en form de H, soubassement brique, avancé en terrasse balcon et auvent sur les extrémité de la forme en H

    Siége de la CAESM – Martinique – 2022

    • Siége de la CAESM – Martinique – 2022

    • Espace Sud Martinique

    • 18 500 000 € HT

    • 7 720m2

    • Tassera Artline Ovalee Gamba Alain ZOZOR architecte associé BIEB

  • Photographie face à la CAF d'Avignon, fenêtre bandeau gris anthracite sur toute la largeur

    CAF – Avignon – 2023

    • CAF – Avignon – 2023

    • 3CI Investissements

    • 12 250 000 € HT

    • 7000m2

    • Soconer SOCOTRAP mandataire en conception-réalisation ICES BTP RC Climater Ineo MPLR

  • OMS – Toulouse – 2025

    • OMS – Toulouse – 2025

    • Sopic, Villes et territoires

    • 14 500 000 € HT

    • 9 850m2

    • EEC31 EDEIS Gamba Apuc G2 Ingénierie Architecture Office Véritas

  • Photographie de 3/4 depuis le jardin des différentes faces blanches enboitées les une dans les autres, fenêtres et motifs triangulaire en façade se repondent sur deux étages

    Data center E-téra – Albi – 2018

    • Data center E-téra – Albi – 2018

    • 5 000 000 €

    • 2 975m2

    • Cap Ingelec Terrell groupe Acousticdia Valerie Labarthe

  • Photographie de l'hôtel de ville de Mondonville R+1, facade principale depuis le parvis minéral, matériau unique brique et une entrée en renfoncement de biais comme un grand porche d'entrée tout hauteur

    Mairie, Médiathèque – Mondonville – 2016

    • Mairie, Médiathèque – Mondonville – 2016

    • Commune de Mondonville

    • 4 850 000 €

    • 1 850m2

    • Serige Alayrac EMACOUSTIC Tassera Artline

  • Perpective ombragé de l'entrée du bâtiment depuis la rue, les lames métallique du bardage reflétent la lumière

    Université Paul Sabatier CMP – Toulouse – 2025

    • Université Paul Sabatier CMP – Toulouse – 2025

    • Université Toulouse III Paul Sabatier

    • 28 500 000 €

    • 13 850m2

    • F4 Trace architectes mandataire EDEIS QUADRIM ET LUXIGON

    • Kevin Dolmaire, 

  • Photographie depuis les vignes vue sur les collines et sur les toitures en tuile du domaine avec des bâtisses plus ou moins récentes

    Château Sainte-Catherine – paillet – 2023

    • Château Sainte-Catherine – paillet – 2023

    • Château Sainte-Catherine

    • NC

    • 300m2

    • Becice ALAYRAC GT INGENIERIE

  • Perspective face à l'entrée avec l'escalier courbe qui monte au 1er étage, temps nuageux

    Restaurant du CNRS – Toulouse – 2024

    • Restaurant du CNRS – Toulouse – 2024

    • CNRS

    • 5 098 000 € HT

    • 2 000m2

    • Alayrac Egis Ingecor

  • Perspective 3D de la facade gris sombre entouré d'un grand auvent avec poteau, et R+1 en métal perforé doré

    Cuisine centrale – Tours – 2025

    • Cuisine centrale – Tours – 2025

    • Ville de Tours

    • 10 430 000€

    • 2 676 m2

    • Alayrac ACOUSTEX Egis BPA Architectes Mandataires Ingecore

  • Photographie noir et blanc face à la cité administrative Reffye de Tarbes, long bâtiment sur 3 niveaux caché par une végétation dense au 1er plan

    Cité administrative Reffye – Tarbes – 2024

    • Cité administrative Reffye – Tarbes – 2024

    • Préfecture des Pyrénées

    • 3 000 000 € HT

    • 4 000m2

    • Coseco Egis

  • Photographie trois quart du bâtiment tout en longueur, mur blanc et ouvertures vitrées en renfoncement, menuiseries bleu foncé

    Université Paul Sabatier 4R1 – Toulouse – 2011

    • Université Paul Sabatier 4R1 – Toulouse – 2011

    • Université Paul Sabatier III

    • 9 000 000 €

    • 10 250m2

    • BETOM

  • Plateau évènementiel – Réalmont 2022

    • Plateau évènementiel – Réalmont – 2022

  • Immeuble de Bureaux Le Cairn – Toulouse 2022

    • Immeuble de Bureaux Le Cairn – Toulouse – 2022

  • EXTENSION DU EHE – Albi 2025

    • EXTENSION DU EHE – Albi – 2025

    • Communauté d’Agglomération de l’Albigeois

    • 7 000 000 €

    • 3 700m2

    • Alayrac EMACOUSTIC NEPSEN GT Ingénierie Cyrius Ingénierie

  • Airbus group university campus – Blagnac 2014

    • Airbus group university campus – Blagnac – 2014

  • Hôtel d’entreprises et laboratoires des sciences du vivant – La Réunion 2015

    • Hôtel d’entreprises et laboratoires des sciences du vivant – La Réunion – 2015

  •  Photographie d'un laboratoire avec une personne travaillant en blouse blanche, sol bleu gris et mur et plafond blanc, les fenêtres en bandeaux apportent beaucoup de lumière
  • Hydropolis – Montpellier – 2023

  • Université de Montpellier, ARAC AMO

  • 7 200 000 €

  • 3 130m2

  • TPFI Cardin et Gabriel architectes associés Alpha-i&Co

  • Kevin Dolmaire, 

Equipement

projets

Equipement

Photographie d'ensemble du bâtiment depuis l'espace végétal sombre, bâtiment blanc R+2 en form de H, soubassement brique, avancé en terrasse balcon et auvent sur les extrémité de la forme en H
A propos

Entreprendre

Institutionnel pour un collectivité publique, dédié aux entreprises, produit pour des investisseurs, les espaces de travail font partie de nos débats d’idées chez REC car il influence nos vies quotidiennes. Nos architectes trouvent dans ce secteur d’activité une liberté de ton et de forme pour offrir à nos clients une qualité d’espace. L’enjeu est de taille. Il engage les relations entre emploi et habitation, entre « l’entreprise » et les collaborateurs et concerne l’équilibre d’aménagement de nos territoires urbains et paysagers.

Equipements

Maire, laboratoires, restaurants, sièges de sociétés, plateaux de bureaux, une trentaine de projets travaillés et réalisés…

Nous ne travaillons plus les espaces comme il y a dix ans. Les entreprises, secouées par internet doivent se réinventer pour faire évoluer leurs équipes, gagner de l’espace, accroitre leur efficacité et productivité. Finis les lieux bas de plafond et mal éclairés… place à des ateliers, des lieux événementiels, mutables car demain l’habitation, le commerce… prendront place.

La conception d’espaces de travail, d’accueil change : la répétition, une certaine forme de banalité laisse place à un désir d’identité, de représentation et de modernité. Nos équipes s’attachent à travailler des espaces flexibles, porteur de valeurs.

  • – 2013 Maire de la commune de Mondonville

  • – 2015 à 2023 Rénovation et extension du siège de la société Infomil

  • – 2015 Réalisation du siège de la société E-Tera

  • – 2019 Début du chantier du CAESM de la Martinique

  • – 2021 Bureaux Adim à Toulouse

  • – 2022 Extension du pôle scientifique et tertiaire d’Innoprod

  • – 2024 Restaurant du CNRS

  • – 2025 Pôle chimie Paul Sabatier

Entreprises

Créer et développer des concept pour des bureaux

Au cours de l’année 2014 , le siège de la société E-Tera fut pour nous une occasion majeure de pouvoir exprimer nos valeurs. Au cœur d’un quartier mettant en avant l’innovation, ce projet devait faire figure de proue de tout un quartier émergeant. Les thématiques de densité, de mutabilité du territoire et de représentativité d’une entreprise du numérique ont motivé toute notre équipe. Liberté formelle, jeu de lumière et surtout application d’un système structurel technico-économique furent des axes de travail, fruits de plusieurs années de réflexion.

L’architecture des bureaux doit être noble. Les immeubles créent un lien avec la ville pour être des lieux mixtes et pour jouer un rôle majeur dans l’espace urbain.

E-Tera, un bâtiment institutionnel où la fonction change, où la forme change…

Faire apparaître de nouvelles typologies, rendre une noblesse à des immeubles mutables, réaménager, rénover, l’espace tertiaire ne s’improvise pas. Tout au contraire, il fait appel à un véritable savoir-faire. Autour des valeurs du développement durable, les aspects techniques, administratifs, budgétaires et esthétiques sont, entre autre, les attentions premières de nos architectes. Nous travaillons les espaces à travers une expertise fine pour obtenir le meilleur bien-être. Notre rôle est de définir, d’agencer, de développer…