Le chantier de l’îlot Chamier à Montauban, un mariage de cœur et de raison entre gare et Tarn

23.05.2022

Le quartier Chamier, quartier identitaire de la ville de Montauban à proximité de la gare est en restructuration complète, à travers l’expression d’une volonté ambitieuse de réécrire un morceau de ville urbaine, verte, solidaire et innovante en créant un quartier emblématique offrant de nouvelles façons de vivre la ville.
 
Les bâtiments composent un front bâti tout en offrant des porosités et des variations douces d’échelles.
L’architecture y est de brique, l’identité culturelle de la ville de Montauban, participant ainsi à la réécriture d’un patrimoine inscrit dans l’histoire de la ville, expression d’une contemporanéité qui défie les modes et offre une pérennité haut de gamme.
 
C’est de cette fusion de l’architecture et du paysage que s’amorce une ville-parc, pérenne, novatrice et vertueuse, favorisant la qualité et la complexité des espaces, le confort des logements, la diversité et la richesse des usages.
 
A l’occasion de la visite à Montauban de M. MOUCHEL-BLAISOT préfet en charge du programme Action Cœur de Ville, en présence de Mme MOUCHET, préfète du Tarn et Garonne, les acteurs du développement du territoire TARN ET GARONNE HABITAT et MESOLIA, ont présenté des projets Montalbanais en cours.
Un arrêt sur image s’est fait sur la construction des premiers immeubles de l’opération CŒUR BOURBON, chantier dont REC est l’architecte mandataire du groupement de conception réalisation porté par GBMP.
 
 
REC remercie les maîtres d’ouvrage et partenaires :
TARN ET GARONNE HABITAT, Mme Linda PRADEL,
MESOLIA, M. Frederic ROSE,
GBMP – MGS – B6 – TASSERA – SUSTAIN D – FORET – GARDERE pour CHAMIER pour CŒUR BOURBON
Pierre RELLA – INGEDOC – B6 – CILCO – OVALEE – EMACOUSTIC – ALAYRAC pour l’Ilot POULT

Liebherr-Aerospace, un nouveau hall industriel à Campsas

11.05.2022

REC et ses partenaires ont le plaisir de poursuivre leur collaboration avec Liebherr-Aerospace en Occitanie.
Pour 2024, un nouveau hall industriel éco-responsable sortira de terre à Campsas dans le Tarn-et-Garonne.
Sujet passionnant, nos architectes collaboreront avec Technisphère mandataire, Terrell, et Idtec pour un projet technique.
Les stratégies environnementales des matériaux, de l’énergie accompagneront le développement de ce nouvel outil destiné aux composants clés des systèmes d’air aéronautique.

Restaurant du CNRS de Toulouse

05.05.2022

Lauréat du futur restaurant du CNRS de Toulouse 2021, REC et ses partenaires ont démarré les phases d’étude.

Convivial et tourné vers l’extérieur, le projet joue sur la transparence et la mise en avant d’un auvent en structure bois. L’association du contexte, d’une grande rationalité et d’une expression de légèreté de la couverture compose ce projet qui fait sens.

Notre parti pris est d’utiliser le moins de ressources, de dépouiller au maximum un projet qui se veut économique et efficace.

L’optimisation des volumes, l’expression des matières et les ambiances de vie répondent au cahier des charges du maitre d’ouvrage.

Les performances HQE articulent un projet responsable et de bon sens orienté vers les lieux de vie et de détente.

La cuisine se place naturellement en partie nord du site, et au sud se trouvent les lieux de restauration pour réaliser une architecture évidente et sereine.

Le calendrier prévoit une livraison de l’équipement pour 2024.

REC Architecture remercie les BET : EGIS – INGECOR – ALAYRAC

Visite de chantier du pôle de conception de REC Blagnac

Visite de chantier du pôle de conception de REC Blagnac
29.04.2022

Début avril, l’équipe de conception de REC Blagnac s’est rendue sur le chantier du collège de Guilhermy.
Les corps d’état secondaires sont à pied d’œuvre pour des travaux qui prendront fin dans quelques mois.
Les nombreux détails, le choix des matériaux, la fin de la cellule de synthèse animent les réunions avant les phases de réception.
Nos architectes ont pu découvrir la fin des travaux du gros œuvre, les résultats des bétons bas carbone ainsi que l’ensemble des réseaux aériens issus du BIM exécution.
Notre retour d’expérience sur les méthodes accompagnant le label E+C- anime les débats internes au sein de l’agence pour définir nos approches sur les projets en cours de développement.
L’établissement ouvrira ses portes en septembre pour la rentrée des classes. 

La commune de Valence d’Agen (82) va prochainement accueillir de nouveaux commerces

21.04.2022

La commune de Valence d’Agen (82) va accueillir prochainement en entrée de ville un immeuble à vocation commerciale.

REC toujours soucieux du soin à apporter à notre architecture et à nos bâtiments, en particulier ceux situés en entrée de ville, nous a incité à en valoriser les façades à travers l’ajout d’un code universel, qui vient se fondre et qui apporte en parallèle de la douceur, de l’originalité tout en discrétion.

Ces bâtiments seront construits à partir de matériaux choisis avec précision.

Le projet sera environné de verdure à travers un mix de haies et d’arbres.

Désormais, les coques commerciales se mettent au goût du jour, au goût de l’environnement, au goût du détail, au goût de nouvelles valeurs, pour exprimer un urbanisme de qualité issu de nos réflexions sur les entrées de villes.

Cette architecture qui est composée sur la partie basse de vitrages donnant un effet de lévitation est surmontée d’un bandeau de bois qui affirme un geste rythmé et sobre.

REC Architecture remercie les BET : BECICE, GT Ingénierie, Papyrus.

Les alizés viennent à la rencontre de la nouvelle communauté d’agglomération de la Martinique

14.04.2022

Concevoir le futur siège d’une collectivité a été un challenge extrêmement motivant pour nos équipes.

Le projet sera à notre sens, le symbole et la vitrine d’un établissement pleinement inscrit dans son temps et sur son territoire.

Figure de proue d’une zone d’activité en développement, le Siège de la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique s’inscrit comme un bâtiment emblématique, à l’image institutionnelle forte mais non ostentatoire. En relation étroite avec le contexte paysager, le bâtiment étire des volumes aux lignes directrices tendues reflétant le dynamisme de l’Espace Communautaire contrebalancées par des inflexions qui permettent de casser la linéarité de l’ensemble et de fondre l’édifice dans le paysage.

L’implantation du bâtiment libère en partie Est une bande paysagère vue depuis le domaine public pour créer une mise en scène du futur siège de la communauté.  Ainsi sont générées une composition et une organisation rigoureuse pour révéler une fonctionnalité optimisée.

Notre recherche de compacité devait s’accompagner de lignes directrices dynamiques que nous avons traduites au travers d’une réinterprétation contemporaine de l’architecture traditionnelle Martiniquaise. Les ouvertures traditionnellement allongées, les ventilations, les formes de pente des toitures, les matériaux à l’origine produits sur l’île comme la brique de terre cuite, renvoient aux images connues des habitations, des bâtiments industriels ou des distilleries….

La composition générale tend à créer un lieu de travail accueillant et ouvert sur le Territoire qu’il administre par la mise en place de transparences, et un lieu convivial grâce aux patios, véritables havres paysagers au cœur du projet.

Au travers de près de 4 800m² d’espaces verts agrémentant le site, d’une architecture de bons sens à forte inertie présentant des circulations ventilées, des bureaux à haut confort (éclairage naturel accentué, maîtrise des températures), notre projet témoigne des attentions que nous véhiculons pour vous concevoir un environnement éco responsable.

Ce projet est en cours de chantier et sera livré en 2022 pour Espace Sud Martinique. Le bâtiment totalise 7 720 m2 pour un coût travaux de plus de 18 millions d’euros HT.

REC architecture mandataire remercie Alain ZOZOR architecte associé, Tassera, BIEB, Gamba, Artline , Nepsen, Alayrac.

L’aéroport de La Rochelle Ile de Ré se met au goût du jour

08.04.2022

A l’instar de nombreux aéroports régionaux, l’aéroport de La Rochelle Ile de Ré a investi dans un équipement qui a connu une importante évolution en matière de trafic.

Fort de son succès lié à une stratégie de développement de nouvelles lignes, l’équipement avait besoin d’être revu à la fois en matière d’accueil des passagers, mais aussi en matière d’accueil du personnel saisonnier et de bureaux car il n’était plus adapté à sa forte saisonnalité et saturait en période estivale.

Cette porte d’entrée sur le territoire nécessitait d’être revalorisée en matière d’espace, en matière de lieux d’accueil pour en optimiser le bien être.

En 2019, l’aéroport a fait de nouveau appel à l’équipe REC pour l’accompagner dans une nouvelle extension du côté du hall d’embarquement. La sortie du royaume uni de l’Union Européenne engendre des mesures de sureté complémentaires s’exprimant par la création d’un hall d’embarquement contrôlé dédié aux départs hors zone Schengen

Architecturalement, le projet est un signal ainsi qu’un moyen de communication qui permettra de donner une nouvelle image de l’aérogare, relookée, moderne, associée à son territoire.

REC et ses partenaires viennent donc de livrer le 23 mars 2022 la nouvelle extension de l’aérogare de La Rochelle qui consiste en une rénovation et une extension de la salle d’embarquement en raison de la séparation des zones schengen, non schengen, et des bureaux pour le personnel de l’aérogare.

Cette nouvelle rénovation a pour objectif d’améliorer l’accueil des passagers, le confort du personnel au sein d’une démarche environnementale.

REC Architecture remercie Vincent GAUTHIER, architecte local, le BET SOGETI et ALAYRAC Economiste.

Penser et développer une éthique bas carbone

01.04.2022

Conscient des enjeux environnementaux, REC architecture développe une approche responsable sur l’ensemble de ses projets.

En cela, nous sommes accompagnés de bureaux d’études investis, d’industriels acteurs du développement afin de tendre vers la neutralité carbone, nos architectes conçoivent des projets à consonance environnementale.

Aujourd’hui, les chiffrent parlent : 40% des émissions de CO2 dans le monde concernent le secteur de la construction et de la ville.

Les matériaux, les énergies dites propres, solaire, électrique, géothermique, hydrogène vert, énergies issues de la biomasse, les filières de traitement des déchets, des eaux, les pôles de recherches autour de la mobilité verte avec Transpod Hyperloop, REC est présent dans tous ces secteurs qui étaient mal perçus et incongrus pour bon nombre de nos confrères, acteurs du BTP, il y a encore peu de temps.

Les programmes évoluent, les prises de conscience s’affichent maintenant dans le cadre d’un mouvement qui commence à se percevoir.

Nos actions ne se limitent pas à des choix constructifs mais répondent à une vision plus large et sociétale sans clivage. Ainsi, depuis la numérisation 3D de nos projets en BIM jusqu’aux discussions avec les industriels pour les choix de produits bas carbone des sols, des parements, des portes ou des luminaires… notre vision de la ville de demain ne néglige aucun projet ou secteur géographique.

Les établissements scolaires et universitaires E4, Hydropolis UNESCO centre de recherche mondial sur l’eau, Pycofire centre de recherches de l’ONERA, Transpod hyperloop moyen de transport à grande vitesse, les stations d’eau potable ou l’usine de méthanisation des Ginestous à Toulouse… voilà un petit aperçu des programmes que nous développons dans le cadre d’une prise de position éthique de nos conceptions et surtout de nos réalisations.

Dans les années qui viennent, REC continuera d’accompagner nos partenaires et clients pour atteindre tous ensemble une attitude locavore pour les chantiers, issus de filières proches des constructions où le recyclage et l’approche énergétique seront des enjeux premiers sans restriction. 

Où se mêlent histoire et nouvelle jeunesse …

Photograhpie du Château Sainte Catherine de jour
23.03.2022

Niché au cœur des vallons, dans un écran de verdure laissant découvrir des vignes à perte de vue, le vignoble Sainte Catherine nous invite à nous imprégner de nature, de contemplation au cœur du panorama qui surplombe la vallée de la Garonne et des Landes.

Au-delà du cadre champêtre et idyllique auquel nous invite ce lieu, le Château Sainte Catherine abrite un bâtiment de culte avec un prieuré et une chapelle datant du XIIème siècle, la chapelle Sainte Catherine d’Artolie.

Il s’agit d’une bâtisse typique de l’architecture du vignoble bordelais réalisée en pierre de Fontenac, locale et bien reconnaissable de la région bordelaise. Cette pierre de taille calcaire, spécifique par sa couleur, sa matière, appelée aussi pierre de Bordeaux contribue à mettre en valeur les bâtiments de cette région.

Afin d’optimiser ce lieu chargé d’histoire et de mémoire, le Château Sainte Catherine fait le choix de se donner une nouvelle jeunesse à travers un projet d’aménagement, de mise en conformité et de réhabilitation des diverses pièces qui le composent pour recevoir du public, pouvoir organiser diverses manifestations, des séminaires, des mariages, des dégustations …

L’intervention de REC dans le projet d’aménagement, de mise en conformité et de restructuration sera minutieuse, remplie de détails, en particulier à travers les espaces qui desserviront la salle de réception.

Côté technique, rien ne sera apparent, aucun réseau, de nouvelles technologies seront utilisées, tout sera abrité et caché du regard pour rendre le lieu d’autant plus pur et en valoriser la noblesse et l’histoire qu’il représente.

Le Château Sainte Catherine, mêlant histoire, vignobles, matières, terres, se redonne une nouvelle jeunesse grâce à une architecture soignée, appliquée, pointue et rigoureuse pour mieux recevoir ses futurs hôtes et les futures manifestations qui s’y tiendront.

REC remercie les BET :  GT Ingénierie, Becice, Alayrac.

Réflexions sur la qualité paysagère de nos entrées de ville

Perspective de le facade du parking P2, à l'entrée de la Cartoucherie
18.03.2022

Interrogés pour son savoir-faire depuis le début des années 2000 par des clients acteurs des constructions dites commerciales, REC s’inscrit dans une réflexion critique de l’espace paysager de nos entrées de ville. En ce début d’année 2022, nous exposons quelques-uns de nos projets qui témoignent de notre attachement à la qualité paysagère et architecturale des lieux parfois délaissés où bon nombre d’idées préconçues sont à remettre en question. Les territoires péri-urbains baignent dans une absence de pensées maitrisées où les décisionnaires politiques, les conseils en urbanisme n’ont finalement pas les armes ni la sensibilité pour mener à bien un travail de qualité.  Les entrées de ville nécessitent plus de culture sur les schémas urbains où la voiture ne peut être oubliée, ni niée, où la nature et l’architecture ne peuvent être un décorum pastiche jetable et recyclable. Nous militons pour sensibiliser les responsables sur la biodiversité, sur les flux maîtrisés, la qualité contextuelle… voilà quelques-uns de nos projets réalisés et futurs où la responsabilité de l’empreinte écologique et architecturale devient un argument pour faire bouger les lignes…

Fière, Fier, d’habiter à « Poult »

Perspective du projet de Poult en contre plongé, bâtiment brique et dernier étage avec toiture métallique
10.03.2022

Les biscuits POULT font partie du patrimoine Montalbanais.
C’est en ce lieu historique qu’émergera l’îlot Poult, symbolisant la ville de demain qui se doit d’être exigeante afin d’introduire une qualité de vie et de bien-être.
La restructuration de cet espace s’inscrit dans la figure urbaine de la « ville-parc » et compose avec le territoire existant irrigué par des espaces paysagers, des jardins partagés, pour déambuler, se rencontrer…
Les bâtiments sont prévus pour accompagner des comportements plus respectueux de la nature à la fois dans leurs performances environnementales, la gestion de l’eau ou la possibilité d’un traitement des déchets verts. Mais aussi des comportements plus citoyens et solidaires en proposant une mixité sociale qui se déploiera dans des espaces collectifs de confort et de partage.
La ville de demain doit être culturelle et commerçante avec pour atouts à Montauban, la proximité de la gare et de lieux naturels de détente comme le Canal et les bords du Tarn, permettant par un aménagement adapté et par des alternatives, l’opportunité de se passer de la voiture.
L’ilot Poult sera un lieu témoignant de l’histoire de Montauban et de ses habitants qui en feront l’occasion de réécrire la ville sans oublier le passé car le projet s’appuie sur la conservation des édifices identitaires tels que la maison du gardien de l’usine Poult, la façade de la boutique et la passerelle pour affirmer le seuil entre l’intérieur de l’îlot et l’extérieur.
Ce lieu sera l’occasion d’affirmer une modernité contextuelle où les orientations, la lumière, le climat, les rues, les constructions existantes et environnantes, de généreux réseaux d’espaces publics plantés, seront autant de données à assembler pour offrir ce qui sera un véritable lieu de vie identitaire, celui de Poult.
 
REC Architecture mandataire remercie P.Rella et les BE Ingedoc, Becice, Cilco, Ovalee, Emacoustic, Alayrac.

Rénovation de la cité Reffye

Photographie noir et blanc de l'existant de la cité Reffye
03.03.2022

REC et ses partenaires étudient la rénovation énergétique et densification de la Cité Reffye de Tarbes. Ce projet s’inscrit dans une démarche architecturale et technique ambitieuse portée par l’état au sein d’un immeuble prestigieux. La conception de rénovation intègre la réflexion du patrimoine public, ainsi qu’une application de la transition énergétique des ensembles bâtis hérités de notre histoire commune. A Tarbes, il s’agit de concevoir une cité performante sur le plan énergétique, respectueuse de son patrimoine et qui rationalise les services en proposant des plateaux flexibles : densification, qualité de vie et mise en scène institutionnelle sont les mots d’ordre pour offrir un lieu de vie contemporain. Datant du XIXème siècle, son utilisation est contrainte par des structures issues d’un mode constructif de l’époque.  Néanmoins, son gabarit, la profondeur des bureaux et les dimensions des châssis vitrés permettent d’accompagner son évolution dans le temps pour s’adapter à de nouveaux usages tertiaires. La période actuelle conforte la demande de transformer l’immeuble en Cité-lieu de vie qui valorise le confort, les nouvelles façons de travailler et la qualité individuelle du travail.

Ce projet sera livré en 2023 REC architecture mandataire remercie BET EGIS et COSECO.

Cabinet dentaire de Pibrac

Perspective du cabinet dentaire de Pibrac, batiment blanc cassé avec grand auvent et baies vitrées
24.02.2022

La ville de Pibrac va s’enrichir d’un futur cabinet dentaire.
REC architecture va construire au cœur de la ZAC du parc de l’Escalette en plein développement urbain un cabinet dentaire situé en retrait de la route départementale de Pibrac.
Le projet sera d’un volume simple, de plain-pied sobre et fonctionnel, d’une géométrie sommaire et déshabillé de tout artifice pour aller à l’essentiel où le béton offre une lecture cubique et forte de sens.
Un patio végétalisé est envisagé au cœur du bâtiment afin d’apporter une luminosité homogène dans les pièces qui l’encercleront pour y faire circuler un air de fraîcheur dans l’ensemble du cabinet.
Les ouvertures sur l’extérieur créeront des jeux d’ombre et de lumière sur un béton blanc teinté dans la masse.
Nous ferons un post prochain dès lors que le chantier aura démarré.
 
Ce projet sera livré en 2022.
REC architecture remercie BET : Becice – GT Ingénierie – Emacoustic – Coseco – Papyrus

Voir le projet

La plus grande usine de méthanisation urbaine de France inaugurée

Photographie aérienne vue de drone de l'usine de méthanisation dans son contexte urbain et végétalisé
16.02.2022

Après 24 mois de travaux, le centre de méthanisation des Ginestous a été inauguré le 15 novembre 2021 en présence des représentants de Toulouse Métropole, de la Ville de Toulouse, EDF, GDF, OTV et l’ensemble des entreprises et bureaux d’études ayant participé à la réalisation de la plus grande usine de traitement de l’eau en France en secteur urbain.

Depuis plusieurs années, l’image renvoyée par les usines de traitement de l’eau ne se résumait qu’à un simple outil industriel. En collaboration avec plusieurs gestionnaires du cycle de l’eau et les collectivités locales, REC s’inscrit dans une démarche de développement durable, d’accompagnement et d’aménagement du territoire. Outre les procédés de traitement performants, l’intégration des unités dans l’environnement prend de plus en plus en compte le paysage et les riverains. Les insertions sont harmonieuses, les process  mis en valeur car les usines deviennent des lieux visitables et pédagogiques.

Notre ambition est simple, faire des stations des témoins de l’attention portée par la collectivité sur le traitement de l’eau et ses rejets dans le milieu. Cette réalisation performante fait évoluer vers des architectures significatives dans le paysage urbain qui sont désormais des modèles dans ce domaine spécifique.Nous remercions particulièrement les équipes d’OTV, le cabinet ARRAGON ainsi que les représentants de Toulouse Métropole pour leur collaboration.

Voir le projet

Une nouvelle ère pour le domaine de Malagar

Perspective du projet du chai de malagar au couché de soleil
11.02.2022

Sur la commune de Saint Maixant en Gironde, niché au cœur de subtiles courbes dessinées par les vignes et les boisements en fonds de vallons, le Domaine de Malagar se dessine et nous inspire pour la réalisation de son nouveau chai.Notre parti pris s’appuie sur la perception des volumes, leurs orientations depuis les lieux environnants afin de magnifier les édifices majeurs chargés d’histoire.La partie historique du domaine, le bois, les arbres, la réinterprétation des bâtisses du XIXème siècle, sont les thèmes qui nourrissent notre écriture et notre réflexion, en insufflant une nouvelle ère basée sur l’empreinte écologique et responsable.Les constructions prévoiront le recyclage de matériaux existants, l’aménagement paysager du parc pour une ouverture sur les territoires environnants afin d’inscrire le projet dans une approche viti-vinicole biologique.La livraison de ce projet est prévue courant 2022.
REC remercie Becice, GT Ingénierie, Julie Poirel, Alayrac.

Voir le projet

Technocampus hydrogène

Perspective aérienne noir et blanc de la base de Francazal
09.02.2022

La région Occitanie a mis en place depuis 2019 le plan H2 prévoyant des investissements pour soutenir le développement des technologies de l’hydrogène en lien avec la production d’hydrogène vert et la mobilité décarbonée, dont le développement de l’avion du futur.
C’est dans ce contexte que notre équipe a été retenue pour concourir sur le projet de « construction d’un centre d’essais sur l’hydrogène vert sur le site de Francazal de Toulouse ».
Le projet accueillera des équipes de recherche de laboratoires Toulousains, des industries, des start-ups, des laboratoires du pôle RHYO de la région Occitanie, ainsi qu’une plateforme pédagogique pour la formation initiale et la formation continue.
L’ensemble immobilier sera la vitrine des connaissances et du savoir-faire de la France à l’échelle Internationale dans le domaine de l’hydrogène, et un instrument performant permettant la réalisation d’essais hydrogène jusqu’à 1MW.

L’UNESCO nomme Hydropolis, centre de recherche mondial sur l’eau

Perpective depuis le jardin arboré qui mène au hall d'accueil, le hall est dans le fond à droite du bâtiment en U
01.02.2022

Les laboratoires de recherche sur la qualité des eaux de Montpellier sortent de terre. Ils accueilleront bientôt les équipes scientifiques et universitaires. La structure en béton se finalise pour démarrer, dans quelques mois, les essais de qualification et de certification. Nous sommes par ailleurs heureux de concourir à la reconnaissance des compétences l’université de Montpellier et d’Hydropolis qui viennent d’être choisis par l’UNESCO pour représenter la recherche autour de l’eau…livraison pour la fin de l’été 2022.

Voir le projet

Pycofire prend « core »

Perspective d'un scientifique devant un moteur
15.12.2021

La plateforme expérimentale du Fauga-Mauzac, dédiée à la recherche appliquée et collaborative sur les problématiques d’incendie des pièces moteurs, est à l’honneur. En ce début de mois de décembre 2021, l’ONERA a posé la première pierre d’un chantier singulier dédié à l’innovation. La région Occitanie, Airbus, Safran et Ariane accompagnent le développement de ce projet qui permettra de faire émerger l’avion écologique de demain. Biocarburants, hydrogène, les moteurs des avions européens participent à la transition énergétique. REC architecture développe depuis plus de deux ans cette plateforme de recherche en collaboration avec les services de l’ONERA. Livraison 2022

Voir le projet

Entre intériorité et ouverture sur l’extérieur

Perspective du hall de restauration, intérieur bois, luminaire en forme de boules et escalier en colimaçon
10.12.2021

Au coeur de Toulouse, REC architecture est lauréat du concours pour la construction du nouveau restaurant du CNRS. Le projet valorise un équipement convivial en se basant sur la transparence et la fonctionnalité. Le projet hybride est compact et génère des espaces de repas agréables et évolutifs.

Le béton bas carbone s’affirme !

Photographie de drone du chantier de Guilhermy, on voit la structure en béton et les deux grues sur fond de couché de soleil
03.12.2021

Arrêt sur image sur le collège Guilhermy à Toulouse. En cette fin d’année, le gros œuvre s’achève. L’établissement E4C1 s’appuie sur un béton bas carbone tout en courbe épousant les Cèdres anciens. Place maintenant au second œuvre pour une livraison prévue en 2022… La suite dans quelques mois…

Voir le projet

©Wilde Angle Photography Marc Mondange

TRANSPOD, le temps nécessaire de la grande vitesse

Perspective du pod sur fond noir
06.10.2021

Depuis plus de 5 ans, REC est aux côtés de Transpod comme partenaire. Les équipes d’ingénieurs de la start-up franco-canadienne ont achevé la conception numérique du modèle 00, selon les process de maquette virtuelle développée de notre voisin Airbus. Maureen, présente dans les murs de REC depuis plus d’un an, a participé à certains blocs technologiques majeurs. Désormais, l’assemblage physique du modèle est en cours avec des pièces venues du monde entier.
On a hâte de voir la concrétisation de tout ce travail d’équipe managé par Sébastien et Ryan !
En parallèle, un corridor Hyperloop TRANSPOD est en cours avec la sécurisation juridique et financière pour ses premiers kilomètres. Bientôt, on pourra en dire plus …. Les équipes de REC seront dès lors mobilisées sur ce nouveau challenge export.

Une nouvelle vigie en phase d’approche pour l’aviation d’affaire

Perspective en contre-plongé d'une tour de vigie blanche, avion dans le ciel en fond
16.07.2021

Dans le cadre du développement de l’activité des voyages d’affaires, l’aérodrome Melun-Villaroche a missionné le groupe REC pour la conception et réalisation d’une nouvelle vigie. L’équipement complémentaire servira, après la fermeture des services de la navigation aérienne (SNA), en soirée et le week-end.

Nouvelle étape dans la chrysalide de l’espace culturel du E.Leclerc de Blagnac

Photographie du stand Xiaomi, sol bois et meubles blancs
22.06.2021

Depuis 2018, nous développons sur le site de Blagnac, une nouvelle identité pour le magasin E.Leclerc. Papier, numérique, expérience digitale, la mixité et l’évolution des usages s’inscrit de plus en plus dans les aménagements des espaces de lecture et de découverte. L’enseigne Xiaomi vient d’inaugurer un nouveau stand dans la continuité du design de l’espace culturel que nous développons avec nos partenaires.

UNE NOUVELLE AGENCE REC À POITIERS

Photographie du haut d'un bâtiment miroir du Futuroscope
27.05.2021

Fort d’un développement constant et déterminé à élargir ses horizons, le groupe REC Architecture inaugure ses bureaux à Poitiers lors de la création de sa nouvelle agence REC Centre France. Après Albi, Blagnac, La réunion et Paris, c’est aujourd’hui au sein de la tour Toumaï, au cœur de la plateforme multimodale poitevine que l’agence d’architecture s’installe pour profiter de la proximité immédiate des acteurs urbains du centre-ville tout en restant proche des grands axes de communications lui conférant ainsi un rayonnement inter-régional.

REC Centre France, enrichie par la diversité des compétences acquises au cours de ses 20 années d’activité du groupe REC, a vocation à répondre aux commandes de maîtrise d’œuvre publiques et privées de toutes natures, sur un vaste territoire allant de Limoges à Orléans.

A bientôt chez REC Centre-France!