REC

Mobilité

Extension de l’aérogare
La Rochelle – Ile de Ré

Extension de l’aérogare
La Rochelle – Ile de Ré

Extension de l’aérogare
La Rochelle – Ile de Ré

Photographie aérienne de l'aéroport de La Rochelle - île de Ré, arriére plan avec la piste de décollage et l'océane en fond

L’île de RéCharente-Maritime

L’île de RéCharente-Maritime

  • Maitrise d’Ouvrage : C.C.I. de La Rochelle / Aéroport de la Rochelle
  • Partenaires :
    • V. Gauthier architecte associé
    • Bet : SNC Lavalin – SOGETI – ACOUSTEX – EMACOUSTIC
  • Livraison : 2022
  • Coût : 2 600 000 € + 2 000 000 €
  • Surface : 2016 : 2 800 m22021 : + 2000 m2

A l’instar de nombreux aéroports régionaux, La Rochelle Ile de Ré a investi dans un équipement qui a connu une importante évolution de son trafic.

Fort de son succès lié à une stratégie de développement de nouvelles lignes, l’équipement accusait le poids des ans. Celui-ci n’était plus adapté à sa forte saisonnalité et sature en période estivale. Cette porte d’entrée sur le territoire n’était plus valorisante

Cette restructuration a eu pour objectif d’améliorer l’accueil des passagers, le confort du personnel au sein d’une démarche environnementale. Ainsi tout en prenant en compte la continuité de l’activité, les halls d’embarquement et d’arrivée ont été restructurés sur l’existant. Les extensions se limitent au hall d’enregistrement avec repositionnement de l’administration et du restaurant.

Photographie du parvis de l'aéroport, lavandes et palmiers au premier plan, bâtiment bois et auvent blanc
Photographie du bâtiment en lames de bois verticales et haut auvent avec colonnes blanches qui entourent l'édifice, ciel de fin de journée
Photographie depuis le sas d'entrée du bâtiment, lames de bois verticales aux murs, menuiseries anthracites, plafond et auvent blanc

Architecturalement, le projet est un signal et un moyen de communication, pour donner une nouvelle image de l’aérogare, relookée, moderne, associée à son territoire.

A ce jour, l’aéroport fait de nouveau appel à l’équipe REC pour l’accompagner dans une nouvelle extension du côté du hall d’embarquement. La sortie du royaume uni de l’Union Européenne engendre des mesures de sureté complémentaires s’exprimant par la création d’un hall d’embarquement contrôlé dédié aux départs hors zone Schengen.

Photographie d'une zone d'attente en plein air avec chaisses et tables basses, une personne lit un bouquin
Photographie sous le auvent de l'aérogare, jeux de lumière avec les poteaux rectangulaires et différentes ouvertures latérales