REC

Enseignement Sélection Tertiaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Perpective ombragé de l'entrée du bâtiment depuis la rue, les lames métallique du bardage reflétent la lumière

Le projet s’inscrit comme une réponse circonstanciée aux enjeux concrets de la Ville et du Campus Paul Sabatier. Le Pôle Chimie avec le bâtiment CMP accompagne et façonne un parcours ouvert depuis l’espace urbain jusqu’au cœur du site. C’est une vitrine, une Porte. La façade urbaine sur parvis arbore une résille de lames de protection solaire, évoquant la polarisation ou la catalyse.

Perpective aérienne du bâtiment qui s'inscrit dans le paysage urbain du campus Paul Sabatier
Perspective intérieure de l'accueil du CMP, plusieurs espaces vitrés sont visibles
Perspective de l'arrière du bâtiment, depuis le parking, les lames métalliques du bâtiment sont reconnaissables

Accueillant, le CMP se donne à voir comme une institution inscrite dans son temps, dynamique, sérieuse, ouverte en affirmant des transparences, perspectives d’une vie intérieure et collective, qu’on découvre frémissante mais protégée. Le pôle dispose d’équipements plus souples et plus ouverts sur la ville de manière à pouvoir répondre à l’évolution de la demande et des usages ; transformer des zones monofonctionnelles par des équipements dont la présence favorisera les échanges, l’animation et les interactions sociales entre étudiants et chercheurs.

Le bâtiment offre une architecture, depuis le parvis, singulière et élégante en exposant une double peau vibratile à l’avant des coursives, la rigueur technique des façades des laboratoires et une exemplarité du système constructif. Les matériaux, limités à trois : le verre, le métal et le béton affirment une image de bâtiment pérenne. Leurs qualités intrinsèques, de modénature et de durabilité contribuent à la qualité générale du site.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour l’université Toulouse III Paul Sabatier. Le bâtiment mesure 13 850 m2 pour un coût de 28 500 000 €. REC architecture remercie Trace architectes mandataire, EDEIS, F4 Ingénierie, Quadrim et Luxigon.