L’école, c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

L’organisation de l’établissement a été pensée dans un souci d’optimisation de la fonctionnalité où les relations visuelles de surveillance, l’ergonomie des salles de classes et la qualité du bien-être ont guidé notre conception. La rotule d’entrée où se trouvent les bureaux de direction, l’ALAE et le hall d’accueil, a été traitée avec le plus grand soin assurant ainsi un contrôle des entrées sorties. Les couloirs de desserte sont larges, agrémentés d’aménagements pour les casiers et patères. Enfin une attention particulière a été portée sur les ilots de fraicheur et sur les espaces verts ombrageant.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Des espaces ouverts et partagés, au service du dynamisme universitaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Des espaces ouverts et partagés,
au service du dynamisme universitaire

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Accueillant, le CMP se donne à voir comme une institution inscrite dans son temps, dynamique, sérieuse, ouverte en affirmant des transparences, perspectives d’une vie intérieure et collective, qu’on découvre frémissante mais protégée. Le pôle dispose d’équipements plus souples et plus ouverts sur la ville de manière à pouvoir répondre à l’évolution de la demande et des usages ; transformer des zones monofonctionnelles par des équipements dont la présence favorisera les échanges, l’animation et les interactions sociales entre étudiants et chercheurs.

Le bâtiment offre une architecture, depuis le parvis, singulière et élégante en exposant une double peau vibratile à l’avant des coursives, la rigueur technique des façades des laboratoires et une exemplarité du système constructif. Les matériaux, limités à trois : le verre, le métal et le béton affirment une image de bâtiment pérenne. Leurs qualités intrinsèques, de modénature et de durabilité contribuent à la qualité générale du site.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour l’université Toulouse III Paul Sabatier. Le bâtiment mesure 13 850 m2 pour un coût de 28 500 000 €. REC architecture remercie Trace architectes mandataire, EDEIS, F4 Ingénierie, Quadrim.

Diocèse d’Albi

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

L’organisation de l’établissement a été pensée dans un souci d’optimisation de la fonctionnalité où les relations visuelles de surveillance, l’ergonomie des salles de classes et la qualité du bien-être ont guidé notre conception. La rotule d’entrée où se trouvent les bureaux de direction, l’ALAE et le hall d’accueil, a été traitée avec le plus grand soin assurant ainsi un contrôle des entrées sorties. Les couloirs de desserte sont larges, agrémentés d’aménagements pour les casiers et patères. Enfin une attention particulière a été portée sur les ilots de fraicheur et sur les espaces verts ombrageant.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Transparence et réflexion pour un écrin au service du « bio »

Transparence et réflexion
pour un écrin au service du « bio »

Transparence et réflexion
pour un écrin au service du « bio »

Transparence et réflexion
pour un écrin au service du « bio »

Photographie, détail du vitrage soigné de la boutique de Castelculier

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Photographie d'ensemble de jour, de la boutique réfléchissante de Castelculier

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Des eaux usées comme source d’énergie

Des eaux usées
comme source d’énergie

Des eaux usées
comme source d’énergie

Des eaux usées
comme source d’énergie

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Avec des contraintes fortes liées au process, le projet paysager intervient comme une mise en scène, un révélateur valorisant à la fois un savoir-faire industriel et en même temps une communication sur les valeurs d’éco-responsabilité de l’usine. Au travers d’une ceinture végétale, notre parti pris unifie l’ensemble des installations techniques permettant à tout un chacun de comprendre le process, les procédés chimiques accompagnés d’un parcours pédagogique sur le cheminement de transformation de la matière.

Notre équipe d’architecte s’est appuyée sur une prise de position forte considérant qu’une usine est un projet d’architecture au sens noble du terme. Ainsi l’insertion urbaine, l’écriture architecturale ont été deux des axes de travail d’un projet éco-responsable pensés pour les futures générations.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Data Center 2 Buissonniere

Un jeu
de pliages réfléchissants

Un jeu
de pliages réfléchissants

Un jeu
de pliages réfléchissants

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Les lames se plient ou se déploient pour permettre selon les besoins, de créer des zones de ventilation ou camoufler en toiture des équipements inesthétiques. La végétation fait également partie intégrante du projet, occultant par ses petits bosquets des ouvertures ou ménageant des vues choisies sur ce volume. Les multiples facettes teinte aluminium permettent à l’édicule de dialoguer avec la lumière, apportant une vibration et une poésie à un édifice pourtant purement technique.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Data Center 1 Mesple

Une sculpture
de miroirs réfléchissants

Une sculpture
de miroirs réfléchissants

Une sculpture
de miroirs réfléchissants

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Au niveau programmation, le rez-de-chaussée accueillera les baies de stockage, le reste des surfaces étant consacrées aux équipements indispensables au bon fonctionnement du centre : rafraîchissement, dispositif autonome de production d’énergie…La production et la gestion de la chaleur sont en effet des composantes majeures des projets de centres de données.

La toiture est traitée comme une véritable cinquième façade. En effet elle constitue une surface visible depuis les bâtiments existants. Des lames métalliques viendront donc effacer les appareillages qu’elle accueille, parachevant la géométrie de cet écrin à la fois esthétique et technologique.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Une nouvelle vision de l’usine aéronautique

Une nouvelle vision
de l’usine aéronautique

Une nouvelle vision
de l’usine aéronautique

Une nouvelle vision
de l’usine aéronautique

Les lames se plient ou se déploient pour permettre selon les besoins, de créer des zones de ventilation ou camoufler en toiture des équipements inesthétiques. La végétation fait également partie intégrante du projet, occultant par ses petits bosquets des ouvertures ou ménageant des vues choisies sur ce volume. Les multiples facettes teinte aluminium permettent à l’édicule de dialoguer avec la lumière, apportant une vibration et une poésie à un édifice pourtant purement technique.

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Renouvellement urbain au pied de la gare de Montauban

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

L’école
c’est ma seconde maison

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

L’organisation de l’établissement a été pensée dans un souci d’optimisation de la fonctionnalité où les relations visuelles de surveillance, l’ergonomie des salles de classes et la qualité du bien-être ont guidé notre conception. La rotule d’entrée où se trouvent les bureaux de direction, l’ALAE et le hall d’accueil, a été traitée avec le plus grand soin assurant ainsi un contrôle des entrées sorties. Les couloirs de desserte sont larges, agrémentés d’aménagements pour les casiers et patères. Enfin une attention particulière a été portée sur les ilots de fraicheur et sur les espaces verts ombrageant.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Quelques touches de couleurs aux pieds du CHU de Toulouse

Quelques touches de couleurs
aux pieds du CHU de Toulouse

Quelques touches de couleurs
aux pieds du CHU de Toulouse

Quelques touches de couleurs
aux pieds du CHU de Toulouse

Les lames se plient ou se déploient pour permettre selon les besoins, de créer des zones de ventilation ou camoufler en toiture des équipements inesthétiques. La végétation fait également partie intégrante du projet, occultant par ses petits bosquets des ouvertures ou ménageant des vues choisies sur ce volume. Les multiples facettes teinte aluminium permettent à l’édicule de dialoguer avec la lumière, apportant une vibration et une poésie à un édifice pourtant purement technique.

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Hajime, adage, arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Esthétiquement, la dynamique des percements trouve son origine dans les ondulations des fétus de blé plantés dans ce champs. L’évocation des blés a aussi guidé le choix d’une façade en bois blond, parement récurent de tous les bâtiments sur le site. Une grande attention a aussi été portée aux espaces non bâtis comme le parvis alliant béton, stabilisé et gazon pour parfaire un aménagement fort de sens pour cette commune.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

L’identité d’un territoire dans un équipement fonctionnel et durable

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Le nouveau bâtiment se situe entre traditions et modernité, alliant un savoir-faire et des matériaux locaux, avec une architecture résolument contemporaine. Assumant une composition simple dans la lecture des volumes et des fonctions qui y sont rattachées, il s’inscrit en dialogue avec le bâti existant, dans les teintes et volumes, offrant une composition architecturale harmonieuse et ciselée. Géothermie, béton bas Carbone, emploi de la terre crue composent les moyens mis en œuvre pour ce futur équipement à forte consonance environnementale.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Aéroport de Mayotte

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Le parti architectural s’inspire des grands toits et des varangues locales pour définir de vastes espaces couverts, protégés des pluies et du soleil. Le hall public est conçu comme un vaste espace d’échange, de service et d’attente, en contact direct avec l’extérieur. Cette zone de transition perpétue une tradition locale, la varangue, typique de l’île de Mayotte, et constitue, telle une halle de marché, un lieu de vie et de rencontre, élément indispensable au tissu local.

Les différentes activités donnent à cet espace toute sa force et son dynamisme. La simplicité de l’organisation des fonctions confère une grande lisibilité du fonctionnement de l’aérogare aux utilisateurs pour assurer une maîtrise optimale des fonctions, des flux et de la sécurité de tous les usagers. Enfin, la conception du bâtiment a intégré depuis les premiers mois de la réflexion, la volonté d’un projet environnemental réduisant les consommations d’énergie selon une architecture circonstanciée inspirée par les constructions traditionnelles locales.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Airbus group university campus

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Les lames se plient ou se déploient pour permettre selon les besoins, de créer des zones de ventilation ou camoufler en toiture des équipements inesthétiques. La végétation fait également partie intégrante du projet, occultant par ses petits bosquets des ouvertures ou ménageant des vues choisies sur ce volume. Les multiples facettes teinte aluminium permettent à l’édicule de dialoguer avec la lumière, apportant une vibration et une poésie à un édifice pourtant purement technique.

Une atmosphère spécifique est dédiée à chacun des lieux clés du campus : transparence et limpidité fonctionnelle pour l’accueil, high-tech et convivialité pour l’atrium, lounge à l’ambiance de pub contemporain chaleureux, le restaurant modulable et élégant, chambres au confort ouaté et homy

Le projet de campus a révélé les multiples compétences de REC en terme d’urbanisme, d’architecture, de décoration, de rendu concours, de proactivité au sein d’une équipe de conception/réalisation. Cette expérience enrichissante est, à n’en pas douter, une référence de capacité de réponse en 6 semaines de concours.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

CAESM Siège de la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Les lames se plient ou se déploient pour permettre selon les besoins, de créer des zones de ventilation ou camoufler en toiture des équipements inesthétiques. La végétation fait également partie intégrante du projet, occultant par ses petits bosquets des ouvertures ou ménageant des vues choisies sur ce volume. Les multiples facettes teinte aluminium permettent à l’édicule de dialoguer avec la lumière, apportant une vibration et une poésie à un édifice pourtant purement technique.

Empruntant un vocabulaire inspiré de l’architecture locale, il réinterprète la symétrie de composition des Habitations traditionnelles, l’utilisation de la brique de terre cuite, les jalousies et les teintes claires en façade dans un objectif d’exemplarité en matière environnementale. La composition générale tend à créer un lieu de travail accueillant et ouvert sur le Territoire qu’il administre par la mise en place de transparences, et un lieu convivial grâce aux patios, véritables havres paysagers au cœur du projet.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Le Haïk, une vêture ondulante évoquant la culture oujdi

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Un stade de 45 000 places aux normes FIFA

Candidat à l’organisation de la coupe du monde, le royaume du Maroc a souhaité se doter d’équipements sportifs de haut niveau. L’objectif était de dimension internationale en vue d’accueillir la planète du football. Le projet était une vitrine pour le pays, un engagement rendant accessible à tous des événements sportifs exceptionnels. Notre approche résulte d’une réflexion ambitieuse et audacieuse : faire du stade un symbole de modernité au travers de la culture singulière du Maroc.

A l’image de plusieurs projets menés par REC, notre équipe a souhaité donner un sens à l’équipement par un discours fort en lien avec le territoire oujdi. Etablir un dialogue entre la culture locale et le futur stade est une prise de position indispensable à nos yeux. Souvent impersonnelle, l’image des équipements de dimension internationale délaisse la culture locale pour affirmer une architecture aux accents occidentaux, oubliant les saveurs locales.

Le grand stade d’Oujda est lui identifiable.

Les liens avec le Maroc que chacun pourra interpréter au travers des lignes dessinées, des couleurs, des lumières présentent une dimension peu connue à ce jour. L’architecture est riche de sens, au travers de courbes contemporaines s’inspirant d’éléments fondamentaux de la région.

Pour se faire, nous nous sommes appuyés entre autre sur le parc Lalla Aicha, modèle d’aménagement du vieux Oujda et le haïk voile léger, diaphane couvrant les femmes de la région. Le parrain du projet, M.Benazzi Abdelatif né à Oujda nourrit lui aussi l’histoire de ce stade par son parcours sportif personnel qui a justement pris naissance dans le parc Lalla Aicha.

Enfin le royaume du Maroc qui a organisé la cop22, a mis l’accent sur la démarche environnementale pour tous ces équipements phare. Le stade d’Oujda s’inscrit bien entendu dans cette prise de conscience internationale avec une possible certification reconnue mondialement.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

La plus grande salle de sport du Gers

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Hajime, adage,
arabesque

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Les relations fonctionnelles avec les aires sportives extérieures et le collège ont été optimisées pour permettre de créer des passages directs, rapides et sécurisés entre les différents équipements. Le traitement architectural a été étudié afin d’apporter une cohérence optimale et un dialogue entre les deux projets qui mettent en avant deux matériaux répartis en strates horizontales.

Ainsi, composé d’acier corten pré rouillée perforée, la peau du gymnase rappelle inévitablement la teinte et l’appareillage ajouré du soubassement en terre cuite du collège. Formellement, le gymnase traduit naturellement, les fonctionnalités de l’équipement à travers deux volumes rappelant par leurs formes simples l’appareil de base de l’architectonique régionale : la brique. Ces deux briques sportives sont posées sur un soubassement en béton, ancrées dans le site.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Une peau digitale, une empreinte numérique

Une peau digitale
une empreinte numérique

Une peau digitale
une empreinte numérique

Une peau digitale
une empreinte numérique

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Une peau unificatrice valorise l’image singulière d’un siège emblématique avec le triangle comme figure pure des mathématiques.

Dessin indéformable qui traduit l’intention d’empreinte numérique, ce principe architectural est la traduction matérielle d’une technologie avancée comme peau esthétique.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Des courbes autour de cèdres centenaires

Des Courbes
autour de Cèdres centenaires

Des Courbes
autour de Cèdres centenaires

Des Courbes
autour de Cèdres centenaires

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Le rez-de-chaussée, caractérisé par son parement en brique beige, regroupe les activités associées à l’enseignement, alors que les étages supérieurs, éloignés du tumulte de la cour, abritent les salles de cours.

Le nouveau collège de Guilhermy est un établissement aux fortes exigences sociétales, fonctionnelles et environnementales. Investir ce site c’est avant tout prendre en compte son contexte : la proximité de la rocade, des masses arbustives conséquentes et trois grands cèdres. L’établissement orienté Nord-Sud sera une pierre angulaire d’un quartier en devenir sans nier son identité originelle.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Un terrain de jeux en arabesque pour les petits blagnacais

Un terrain de jeux en arabesque
pour les petits blagnacais

Un terrain de jeux en arabesque
pour les petits blagnacais

Un terrain de jeux en arabesque
pour les petits blagnacais

Dans la dynamique d’équipements publics associés à la ZAC Andromède, le projet du groupe scolaire de la ville de Blagnac répond à des exigences urbaines, architecturales et environnementales fortes. Cet éco-quartier de la première couronne de Toulouse, attend en effet beaucoup de cette nouvelle école comme lieu social de rencontres.

Un stade de 45 000 places aux normes FIFA

Candidat à l’organisation de la coupe du monde, le royaume du Maroc a souhaité se doter d’équipements sportifs de haut niveau. L’objectif était de dimension internationale en vue d’accueillir la planète du football. Le projet était une vitrine pour le pays, un engagement rendant accessible à tous des événements sportifs exceptionnels. Notre approche résulte d’une réflexion ambitieuse et audacieuse : faire du stade un symbole de modernité au travers de la culture singulière du Maroc.

A l’image de plusieurs projets menés par REC, notre équipe a souhaité donner un sens à l’équipement par un discours fort en lien avec le territoire oujdi. Etablir un dialogue entre la culture locale et le futur stade est une prise de position indispensable à nos yeux. Souvent impersonnelle, l’image des équipements de dimension internationale délaisse la culture locale pour affirmer une architecture aux accents occidentaux, oubliant les saveurs locales.

Le grand stade d’Oujda est lui identifiable.

L’objet architectural, pensé comme un véritable repère urbain dans un quartier en pleine construction, s’inscrit dans une démarche environnementale où le béton et l’efficience énergétique ont été primordiaux dans notre conception. Il est le fruit d’une collaboration et d’une confiance accordée par une maitrise d’ouvrage consciente des enjeux d’un tel équipement dans un quartier neuf qui se veut proche du centre ancien.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Les Terrass

Le plus austral
des centres E.Leclerc

Le plus austral
des centres E.Leclerc

Le plus austral
des centres E.Leclerc

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Un stade de 45 000 places aux normes FIFA

Candidat à l’organisation de la coupe du monde, le royaume du Maroc a souhaité se doter d’équipements sportifs de haut niveau. L’objectif était de dimension internationale en vue d’accueillir la planète du football. Le projet était une vitrine pour le pays, un engagement rendant accessible à tous des événements sportifs exceptionnels. Notre approche résulte d’une réflexion ambitieuse et audacieuse : faire du stade un symbole de modernité au travers de la culture singulière du Maroc.

A l’image de plusieurs projets menés par REC, notre équipe a souhaité donner un sens à l’équipement par un discours fort en lien avec le territoire oujdi. Etablir un dialogue entre la culture locale et le futur stade est une prise de position indispensable à nos yeux. Souvent impersonnelle, l’image des équipements de dimension internationale délaisse la culture locale pour affirmer une architecture aux accents occidentaux, oubliant les saveurs locales.

Le grand stade d’Oujda est lui identifiable.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Les Arcades

Les Arcades

Les Arcades

Les Arcades

Perspective de l'intérieure du centre commercial des Arcades, vue sur l'escalier

Situé au cœur d’un quartier d’affaires et d’habitations, le centre commercial Les Arcades souffre de l’absence d’un contexte qualitatif. Le décor architectural, les liaisons verticales perturbent l’orientation, l’usager dans une promenade agréable. Cet ensemble commercial affiche une image banale, monotone et datée suivant une tendance architecturale du début des années 2 000.

Notre vision… étudier le centre commercial comme un territoire « laboratoire d’idées »…

Le groupe scolaire Dortis se situe sur la partie nord de Toulouse dans des anciens faubourgs. En opposition à l’urbanité parfois trop dense dans les grandes villes, l’école en R+1 respecte l’échelle du site et la quiétude visuelle des alentours proches. L’écriture joue avec un soubassement béton protecteur et l’étage immaculé dialogue avec les constructions traditionnelles environnantes. Depuis l’extérieur, l’établissement est imperméable et préserve des regards les activités. L’expression architecturale est épurée, subtilement contemporaine et rend l’école formellement appréciable par tous pour ainsi devenir un véritable repère pour les futurs élèves. L’architecture a vocation à rassurer, pour envisager un meilleur épanouissement au sein de l’établissement.

Nous exposons là les bases de notre vision du projet intemporel, minimaliste et sobre en nous appuyant sur les courants de pensée modernes du début du XXème siècle. S’affranchir des conceptions routinières, dépasser la fonction chalande pour introduire des codes architecturaux extérieurs au centre commercial fut notre volonté première. Nous avons cherché à réinterpréter les usages, à uniformiser les niveaux, pour les différencier subtilement, les lier par des espaces identifiants nommés «Wow». La réorganisation des liaisons verticales, le travail sur les vitrines, sur les matériaux suivant des thématiques aux accents de la culture Street caractérisent notre proposition pour le futur des Arcades.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.

Une réinterprétation du paysage Arcachonnais

Une réinterprétation
du paysage Arcachonnais

Une réinterprétation
du paysage Arcachonnais

Une réinterprétation
du paysage Arcachonnais

Dans la dynamique d’équipements publics associés à la ZAC Andromède, le projet du groupe scolaire de la ville de Blagnac répond à des exigences urbaines, architecturales et environnementales fortes. Cet éco-quartier de la première couronne de Toulouse, attend en effet beaucoup de cette nouvelle école comme lieu social de rencontres.

Un stade de 45 000 places aux normes FIFA

Candidat à l’organisation de la coupe du monde, le royaume du Maroc a souhaité se doter d’équipements sportifs de haut niveau. L’objectif était de dimension internationale en vue d’accueillir la planète du football. Le projet était une vitrine pour le pays, un engagement rendant accessible à tous des événements sportifs exceptionnels. Notre approche résulte d’une réflexion ambitieuse et audacieuse : faire du stade un symbole de modernité au travers de la culture singulière du Maroc.

A l’image de plusieurs projets menés par REC, notre équipe a souhaité donner un sens à l’équipement par un discours fort en lien avec le territoire oujdi. Etablir un dialogue entre la culture locale et le futur stade est une prise de position indispensable à nos yeux. Souvent impersonnelle, l’image des équipements de dimension internationale délaisse la culture locale pour affirmer une architecture aux accents occidentaux, oubliant les saveurs locales.

Le grand stade d’Oujda est lui identifiable.

L’ensemble stylise une réinterprétation contemporaine de la dune du Pyla, du paysage arcachonnais pour insérer au mieux le centre commercial dans le contexte local. 0% de déchets, diminution de 30% de la consommation d’énergie, division par 4 des rejets de gaz à effet de serre ; voilà quelques chiffres qui résument entre autres ce centre commercial initiateur d’une nouvelle approche architecturale.

ToulouseHaute-Garonne

ToulouseHaute-Garonne

Ce projet est en cours d’étude et sera livré en 2023 pour la commune de Toulouse. Le bâtiment mesure 4 950 m2 pour un coût de 8 850 000 € HT. REC architecture mandataire remercie TASSERA, F4, Emacoustic, Gamma, EEC31 : Economie de la construction, Julie Poirel : paysagiste.