USLD 80 lits – Hôpital – Gaillac

Photographie de l'hôpital de Gaillac de l'arriére cour avec de la végétation
09.06.2020
Le centre hospitalier de Gaillac a entrepris un plan de rénovation et d’extension du pôle sanitaire. Inscrit au cœur d’un schéma directeur pluriannuel, cette opération qui regroupe la pharmacie, les services informatiques, l’administration, les services de USLD et de médecine (60 lits) est névralgique pour la vie future de l’établissement.

USLD 80 lits – Hôpital Marchant – Toulouse

Photographie de l'ensemble du bâtiment blanc depuis la route qui méne à l'entrée, soubassement brique, ciel bleu profond
09.06.2020
Le Centre Hospitalier Gérard Marchant, établissement référent en Haute Garonne pour l’accueil, les soins et le suivi des patients atteints de pathologie mentale, complété son offre avec une Unité de Soins Longue Durée de 80 lits.

EHPAD – Pont-de-Salars

Photographie verticale depuis les jardins du bâtiment, panneaux photovoltaiques sur le toit, des coursives permettent aux chambres de communiquer
09.06.2020
Posé sur un paysage à forte déclivité, la maison de retraite répond à une logique de plateaux tout en longueur. L’ensemble des différents volumes identifie un bâtiment longiligne à l’architecture contemporaine inscrite dans son contexte.

Hôpital – Albi

Photographie depuis le jardin de la façade parsemés de vitrage et de bandeaux verticaux couleurs briques
09.06.2020
Centre hospitalier de référence du Tarn Nord, l’hôpital d’Albi se développe sur un foncier contraint en centre-ville. Fort des besoins de restructuration et d’augmentation capacitaire en hébergement et soins de suite, le projet a composé avec les contraintes fortes de continuité d’exploitation et de trois ans de travaux en cœur de site.

Hôpital de Mamoudzou – Mayotte

Photographie d'une entrée du bâtiment avec ventelles en béton verticaux rouge jaune blanc sur toute la hauteur des trois niveaux
09.06.2020
L’extension de l’hôpital de Mamoudzou fût un véritable challenge. Des besoins énormes, des attentes de toute une population pour un équipement moderne.

Centre hospitalier – Lavelanet

29.07.2022

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

LavelanetAriège

LavelanetAriège

  • Partenaires :
    • CM2A
    • Entreprise mandataire de l’opération : GBMP, entreprises : Tunzini, courserans construction, Caussat Espaces verts, EMP, A2BK
    • Bet : Atmosphères, CAP Ingelec, QUARK Ingenierie, Venathec, EES-Fontaine, IDTEC, NC Ergonomie
  • Coût : 8 800 000 €
  • Surface : 4 365 m2

Un hôpital au pied des montagnes ariégeoises

Au pieds des montagnes Ariégeoises, dans un espace ouvert sur l’extérieur, le centre hospitalier de Lavelanet apparait avec affabilité. Le projet est une construction aux formes géométriques affirmées et minimalistes qui contrastent avec les centres de santé habituels où la fonctionnaliste prime sur le premier visage de ces institutions. A la manière d’un hôtel de ville ou d’un palais de justice, l’architecture exprime les valeurs et le positionnement vis-à-vis de la société et de la commune. Une société prospère doit disposer d’un système hospitalier en bonne santé. A ce titre, il doit être visible sur le territoire et dégager une neutralité solennelle qui s’adresse à tous. Il se doit d’être à la fois technologique, sensible et symbolique.

S’inscrire dans les composantes d’un quartier pavillonnaire.

Le projet respecte l’échelle du quartier, des vides et des pleins, ce qui donne son charme à ce faubourg de Lavelanet. Le parti pris du projet s’appuie ainsi sur le respect du caractère régional à travers un langage contemporain en prenant comme modèle l’épure des maisons Ariégeoises de basse montagne. Cette contrainte se transforme en atout pour proposer des volumes en continuité du front urbain provenant du cœur de la ville. L’identité, le rapport au contexte au travers d’une image élégante des constructions existantes s’inspire la de la morphologie de l’habitat, symbole de l’abri, protecteur et rassurant qui initie une subtile évocation en rappel avec le chez soi, identifiable pour les anciens et les plus jeunes.
Dans la continuité de notre analyse, nos façades proposent une écriture rythmée avec des ouvertures plus hautes que larges et une image dessinant un objet contemporain faisant la part belle à un équilibre asymétrique.

Un centre hospitalier rassurant et accueillant

Le parvis d’entrée protège et sépare les flux piétons depuis la dépose minute. Sa dimension sécurise le parcours des utilisateurs à travers une écriture sobre et élégante. Les séquences sont harmonieuses accompagnées par la géométrie des volumes.  Notre ambition est simple, nous en avons fait une exigence : offrir un établissement protecteur, agréable pour tous les usagers dans un lieu dédié aux soins et aux parcours de vie. L’enveloppe opaque en béton blanc laisse entrevoir les activités, les jeux d’ombre et de lumière suggèrent la qualité intérieure des lieux et singularise l’édifice. S’offre indéniablement à la vue du citoyen un bâtiment contemporain, un équipement public institutionnel.

Un centre hospitalier compact et maitrisé

On reproche souvent aux hôpitaux d’être fonctionnalistes, mais c’est un fonctionnalisme, ni primaire, ni aveugle mais à l’écoute des usagers, qui est mis en œuvre. Le fait de concevoir un espace logique et rationnel permet aux fonctions de trouver leur place et de s’exprimer ou même d’évoluer.

Le projet, conçu au cours de l’année 2021, fait échos aux nombreuses opérations dédiées aux personnes âgées et à l’ensemble des réflexions menées par REC architecture autour de l’architecture des structures de santé.

EHPAD Jules Rousse – Tarascon-sur-Ariège

Perspective des facades alignées devant l'espace vert de l'EHPAD de Tarascon
29.07.2022

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

LavelanetAriège

LavelanetAriège

  • Partenaires :
    • CM2A
    • Entreprise mandataire de l’opération : GBMP, entreprises : Tunzini, courserans construction, Caussat Espaces verts, EMP, A2BK
    • Bet : Atmosphères, CAP Ingelec, QUARK Ingenierie, Venathec, EES-Fontaine, IDTEC, NC Ergonomie
  • Coût : 8 800 000 €
  • Surface : 4 365 m2

Un hôpital au pied des montagnes ariégeoises

Au pieds des montagnes Ariégeoises, dans un espace ouvert sur l’extérieur, le centre hospitalier de Lavelanet apparait avec affabilité. Le projet est une construction aux formes géométriques affirmées et minimalistes qui contrastent avec les centres de santé habituels où la fonctionnaliste prime sur le premier visage de ces institutions. A la manière d’un hôtel de ville ou d’un palais de justice, l’architecture exprime les valeurs et le positionnement vis-à-vis de la société et de la commune. Une société prospère doit disposer d’un système hospitalier en bonne santé. A ce titre, il doit être visible sur le territoire et dégager une neutralité solennelle qui s’adresse à tous. Il se doit d’être à la fois technologique, sensible et symbolique.

S’inscrire dans les composantes d’un quartier pavillonnaire.

Le projet respecte l’échelle du quartier, des vides et des pleins, ce qui donne son charme à ce faubourg de Lavelanet. Le parti pris du projet s’appuie ainsi sur le respect du caractère régional à travers un langage contemporain en prenant comme modèle l’épure des maisons Ariégeoises de basse montagne. Cette contrainte se transforme en atout pour proposer des volumes en continuité du front urbain provenant du cœur de la ville. L’identité, le rapport au contexte au travers d’une image élégante des constructions existantes s’inspire la de la morphologie de l’habitat, symbole de l’abri, protecteur et rassurant qui initie une subtile évocation en rappel avec le chez soi, identifiable pour les anciens et les plus jeunes.
Dans la continuité de notre analyse, nos façades proposent une écriture rythmée avec des ouvertures plus hautes que larges et une image dessinant un objet contemporain faisant la part belle à un équilibre asymétrique.

Un centre hospitalier rassurant et accueillant

Le parvis d’entrée protège et sépare les flux piétons depuis la dépose minute. Sa dimension sécurise le parcours des utilisateurs à travers une écriture sobre et élégante. Les séquences sont harmonieuses accompagnées par la géométrie des volumes.  Notre ambition est simple, nous en avons fait une exigence : offrir un établissement protecteur, agréable pour tous les usagers dans un lieu dédié aux soins et aux parcours de vie. L’enveloppe opaque en béton blanc laisse entrevoir les activités, les jeux d’ombre et de lumière suggèrent la qualité intérieure des lieux et singularise l’édifice. S’offre indéniablement à la vue du citoyen un bâtiment contemporain, un équipement public institutionnel.

>

Un centre hospitalier compact et maitrisé

On reproche souvent aux hôpitaux d’être fonctionnalistes, mais c’est un fonctionnalisme, ni primaire, ni aveugle mais à l’écoute des usagers, qui est mis en œuvre. Le fait de concevoir un espace logique et rationnel permet aux fonctions de trouver leur place et de s’exprimer ou même d’évoluer.

Le projet, conçu au cours de l’année 2021, fait échos aux nombreuses opérations dédiées aux personnes âgées et à l’ensemble des réflexions menées par REC architecture autour de l’architecture des structures de santé.

Cabinet dentaire – Pibrac

Perspective d'un côté de la façade béton avec trois ouvertures vitrées, temps pluvieux et végétation en arriére plan
09.06.2020

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

LavelanetAriège

LavelanetAriège

  • Partenaires :
    • CM2A
    • Entreprise mandataire de l’opération : GBMP, entreprises : Tunzini, courserans construction, Caussat Espaces verts, EMP, A2BK
    • Bet : Atmosphères, CAP Ingelec, QUARK Ingenierie, Venathec, EES-Fontaine, IDTEC, NC Ergonomie
  • Coût : 8 800 000 €
  • Surface : 4 365 m2

Un hôpital au pied des montagnes ariégeoises

Au pieds des montagnes Ariégeoises, dans un espace ouvert sur l’extérieur, le centre hospitalier de Lavelanet apparait avec affabilité. Le projet est une construction aux formes géométriques affirmées et minimalistes qui contrastent avec les centres de santé habituels où la fonctionnaliste prime sur le premier visage de ces institutions. A la manière d’un hôtel de ville ou d’un palais de justice, l’architecture exprime les valeurs et le positionnement vis-à-vis de la société et de la commune. Une société prospère doit disposer d’un système hospitalier en bonne santé. A ce titre, il doit être visible sur le territoire et dégager une neutralité solennelle qui s’adresse à tous. Il se doit d’être à la fois technologique, sensible et symbolique.

Coupe au trait noir et blanc du cabinet dentaire de Pibrac
Plan au trait noir et blanc du rez-de-chaussée du cabinet dentaire de Pibrac
>
Perspective d'un côté de la façade béton avec trois ouvertures vitrées, temps pluvieux et végétation en arriére plan
Perspective de face au bâtiment, trois baies vitrées apportent de la luminosité et l'avent-toit protége du soleil

EHPAD – Lezignan-Corbieres

02.08.2022

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

Centre hospitalier

Lavelanet

 

LavelanetAriège

LavelanetAriège

  • Partenaires :
    • CM2A
    • Entreprise mandataire de l’opération : GBMP, entreprises : Tunzini, courserans construction, Caussat Espaces verts, EMP, A2BK
    • Bet : Atmosphères, CAP Ingelec, QUARK Ingenierie, Venathec, EES-Fontaine, IDTEC, NC Ergonomie
  • Coût : 8 800 000 €
  • Surface : 4 365 m2

Un hôpital au pied des montagnes ariégeoises

Au pieds des montagnes Ariégeoises, dans un espace ouvert sur l’extérieur, le centre hospitalier de Lavelanet apparait avec affabilité. Le projet est une construction aux formes géométriques affirmées et minimalistes qui contrastent avec les centres de santé habituels où la fonctionnaliste prime sur le premier visage de ces institutions. A la manière d’un hôtel de ville ou d’un palais de justice, l’architecture exprime les valeurs et le positionnement vis-à-vis de la société et de la commune. Une société prospère doit disposer d’un système hospitalier en bonne santé. A ce titre, il doit être visible sur le territoire et dégager une neutralité solennelle qui s’adresse à tous. Il se doit d’être à la fois technologique, sensible et symbolique.

S’inscrire dans les composantes d’un quartier pavillonnaire.

Le projet respecte l’échelle du quartier, des vides et des pleins, ce qui donne son charme à ce faubourg de Lavelanet. Le parti pris du projet s’appuie ainsi sur le respect du caractère régional à travers un langage contemporain en prenant comme modèle l’épure des maisons Ariégeoises de basse montagne. Cette contrainte se transforme en atout pour proposer des volumes en continuité du front urbain provenant du cœur de la ville. L’identité, le rapport au contexte au travers d’une image élégante des constructions existantes s’inspire la de la morphologie de l’habitat, symbole de l’abri, protecteur et rassurant qui initie une subtile évocation en rappel avec le chez soi, identifiable pour les anciens et les plus jeunes.
Dans la continuité de notre analyse, nos façades proposent une écriture rythmée avec des ouvertures plus hautes que larges et une image dessinant un objet contemporain faisant la part belle à un équilibre asymétrique.

Un centre hospitalier rassurant et accueillant

Le parvis d’entrée protège et sépare les flux piétons depuis la dépose minute. Sa dimension sécurise le parcours des utilisateurs à travers une écriture sobre et élégante. Les séquences sont harmonieuses accompagnées par la géométrie des volumes.  Notre ambition est simple, nous en avons fait une exigence : offrir un établissement protecteur, agréable pour tous les usagers dans un lieu dédié aux soins et aux parcours de vie. L’enveloppe opaque en béton blanc laisse entrevoir les activités, les jeux d’ombre et de lumière suggèrent la qualité intérieure des lieux et singularise l’édifice. S’offre indéniablement à la vue du citoyen un bâtiment contemporain, un équipement public institutionnel.

Santé

06.03.2019
Secteur d’activité spécifique, notre groupe a toujours travaillé dans le domaine de la santé et de l’accueil des patients. Dès 2002, avec la restructuration et l’extension de l’hôpital de Mayotte à Mamoudzou, nos équipes ont été sensibilisées aux enjeux sociétaux de ce grand projet.

Unité d’accouchement physiologique – Toulouse

Photographie d'un espace sejour avec télévision canapé et d'un espace cuisine
09.06.2020
Dans un monde extrêmement médicalisé où le retour à la nature est très en vogue, il est une demande forte d’accouchement physiologique auprès des sages-femmes et obstétriciens.