REC

Santé

EHPAD

Lezignan-Corbieres

 

EHPAD

Lezignan-Corbieres

 

EHPAD

Lezignan-Corbieres

 

Lézignan-CorbièresAude

Lézignan-CorbièresAude

  • Maitrise d’Ouvrage : GB Immo
  • Partenaires :
    • Rec architecte mandataire Architecte associé : PIERRE RELLA
    • Bet : GT Ingénierie, Bécice, Emacoustic, Gamma Conception, , LS Ingénierie
    • Économiste : Cabinet Alayrac
    • Paysagiste : Julie Poirel
  • Livraison : 2025
  • Coût : 10 500 000 €HT
  • Surface : 6 000 m2

Situé à l’entrée sud-ouest de Lézignan, l’EHPAD développe 108 lits en R+2. Les bâtiments de santé sont des projets complexes tant pour répondre aux critères d’usage qu’esthétiques. En effet, la multiplication des chambres, implique en façade, une multitude de fenêtres dont la lecture peut devenir pesante. Notre parti pris a été de reproduire un seul type d’ouverture pour l’ensemble des chambres. Ce choix assumé, implique dès lors, un travail du socle et des matériaux pour transformer la monotonie des percements et du volume, en élégante sobriété.

Pour cela, deux volumes viennent s’imbriquer. L’un marquant le RDC par un travail du socle sculpté sur lequel vient se poser un parallélépipède.

Le socle de l’EHPAD sera paré de pierre régionale afin de renforcer la lecture de certains volumes. Ce parement sera identique à celui utilisé pour habiller les locaux annexes (local OM et transformateur, groupe froid et groupe électrogène, situés sur le parking) ainsi que pour le traitement ponctuel de la clôture périphérique (permet d’identifier l’entrée visiteurs et piétons).
Le volume parallélépipédique intégrant le programme du R+1 et R+2 (2 étages de chambres) vient se poser sur le socle. Ce volume sera traité en enduit blanc pour contraster avec la matérialité du de la pierre. L’architecture initie alors un dialogue subtil entre masse et matériaux pour équilibrer les tonalités et évoquer la quiétude.

 

Cette inscription très hétérogène nous a poussé à nous inscrire dans le site avec le plus de sobriété possible tout en restant dans un vocabulaire minimaliste en utilisant des matériaux régionaux et des teintes neutres.
Ce nouvel équipement doit respecter l’échelle du quartier en cours d’urbanisation. Son volume associé à son traitement paysager apportent la qualité requise pour un projet marquant l’entrée de ville.