REC

Santé

Le premier plateau
de néonatalogie de France

Le premier plateau
de néonatalogie de France

Le premier plateau
de néonatalogie de France

Photographie d'un détail de la façade grise avec ouverture et contour rouge

L’extension de l’hôpital de Mamoudzou fût un véritable challenge.

Des besoins énormes, des attentes de toute une population pour un équipement moderne. Les urgences, l’imagerie, l’hospitalisation, la néonatalogie, l’administration et l’école d’infirmières définissent le programme.

Photographie d'une entrée du bâtiment avec ventelles en béton verticaux rouge jaune blanc sur toute la hauteur des trois niveaux

Outre les contraintes hospitalières, la difficulté du site occupé avec des opérations tiroirs a amené notre équipe à repenser plusieurs fois sa réponse architecturale. En effet, cet hôpital devait prendre en compte des existants vétustes, des évolutions futures, pour prévoir ce que les besoins de demain pourraient engendrer comme nécessité pour cet établissement.

Photographie d'un détail de ventelles en béton de trois nuances, rouge jaune blanc
Photographie d'une personne marchant le long de la façade grise avec les ouvertures colorées

Composé de toitures courbes, de ventelles en béton, notre projet à l’écriture sobre résume la volonté de concevoir un équipement public de proximité moderne, inscrit au cœur de Mamoudzou centre névralgique de Mayotte.

Photographie de l'ensemble du bâtiment, avec les ouvertures et ventelles colorées et les toitures courbes

Mayotte

Mayotte

Ce projet a été livré en 2010 pour le Centre hospitalier de Mayotte. Le coût de la construction s’élève à 36 000 000 €. REC architecture mandataire remercie AMA architecte associé BET : SECHAUD ET BOSSUYT, ÉCONOMISTE : MAZET ET ASSOCIÉS.