REC

Habitat - Patrimoine

Logements séniors

Castelginest

 

Logements séniors

Castelginest

 

Logements séniors

Castelginest

 

CastelginestHaute-Garonne

CastelginestHaute-Garonne

  • Maitrise d’Ouvrage : Commune de Castelginest
  • Partenaires :
    • REC architecte mandataire
    • Promoteur : Les nouveaux constructeurs
    • Bet : Polyexpert, Promologis, Villa Médicis
    • Paysagiste : Apuc
  • Surface : 13 000 m2

Un art de vivre Castelginois

Au cœur de Castelginest, l’histoire du projet repose en premier lieu sur une analyse cartographique des siècles derniers. Plusieurs principes paysagers ont permis de traduire des trames directrices qui desservent la place de la mairie pour se connecter la ripisylve de l’Hers. Autour d’une coulée verte, symbole fort de la qualité de vie castelginoise, le projet s’appuie sur les parcelles agricoles pour animer l’implantation des bâtiments et générer les cheminements au sein du site.
Le parc de l’Hers est un point fondamental de notre proposition en partie sud. Le dialogue entre la nature et le bâti s’accompagne de jardins privatifs, publics, d’espaces de jeux et de détente apportant des fonctions à un espace paysager actuellement délaissé.

>

Le principe d’implantation des immeubles en peigne permet de créer des porosités entre les pôles du cœur de Castelginest pour initier des patios végétaux, sortes de filtres intimiste favorisant une insertion sereine entre les maisons du cœur de ville et les constructions du projet. Selon une organisation en terrasse en partie Est, les résidences dialoguent entre elles sans confrontation avec le tissu urbain. Le souci du détail, du travail de suture est accompagné autour de la terres cuite et d’un discours autour des circuits courts pour tous les matériaux de construction. L’architecture contemporaine s’impose par sa rigueur et sa sobriété, elle met en avant le calepinage de la terre cuite et de l’insertion de loggias pour les appartements et logements. Les lignes horizontales assument une géométrie simple pour révéler la matière et singularisent une opération où les jeux d’ombre et de lumière affichent la poésie caractéristique de la terre cuite en Haute-Garonne. Enfin au cœur du projet, des espaces publics semi-ouverts ponctuent un aménagent où la voiture est en sous-sol pour favoriser les échanges entre piétons et modes doux dans la quiétude d’un centre-ville contemporain végétalisé.